AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 

 Dix ans plus tard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

MessageSujet: Dix ans plus tard   Ven 28 Mar - 18:15




Date d'inscription : 18/03/2014
Messages : 52
Avatar : Kim Sung Kyu
Date de naissance : 28/04/1989
Métier & Activité : Etudiant en littérature
Situation amoureuse : Célibataire




Voir le profil de l'utilisateur http://four-seasons.skyrock.com

Libre Parole
 :


Dix ans plus tard.

Kwon Clay & Oh Song Ki


A vrai dire, j'aurais dû rentrer chez moi cet après-midi pour avancer un peu dans ma thèse. Enfin, c'est ce qui était prévu. Mais l'envie de lire avait été plus fort, comme bien souvent. Surtout que mon professeur de littérature étrangère m'avait recommandé un livre italien qui pourrait m'aider dans mon travail. Alors, dès la sortie des cours, vers dix-sept heures, j'étais allé dans la bibliothèque, comme la plupart du temps.

Comme à mon habitude, j'avais très légèrement souris à la jeune femme de l'accueil, puis j'étais directement allé dans les rayons que je souhaitais. Je n'avais pas pris beaucoup de temps à trouver ce que je voulais : Le Nom de la Rose, écrit par Umberto Eco, traduit en anglais. Certes, je pouvais me vanter de lire et écrire cinq langues, mais l'italien n'en faisait pas partie, alors je me contenterais de la version anglo-saxonne. Je pris le livre avec précaution et m'attelais maintenant à la tâche de trouver un endroit pour m'installer. Mal chance dirais-je, car plusieurs classes de lycées étaient ici et occupaient les lieux habituellement déserts.

Alors, je m'empressais de descendre vers le endroits moins propices, plus écartés, ceux où personne n'allait. Et comme la plupart du temps, il y avait cet homme, grand, les cheveux sombres, penché sur ses livres, les lisant avec attention. Jamais je n'avais vu son visage, je savais juste qu'il s'installait là. Parfois, sa carrure et le bout de son nez que je voyais me faisais penser à quelqu'un que je connaissait déjà, mais je n'arrivais pas à mettre un nom dessus. Mais je ne m'en formalisais pas, j'allais juste m'asseoir en tailler sur un fauteuil près de lui, posant mon sac de cours à au sol, m'empressant de me plonger dans mon livre.

MessageSujet: Re: Dix ans plus tard   Ven 28 Mar - 22:26

avatar
administrateur
polyvalent



Date d'inscription : 12/02/2014
Messages : 188
Avatar : Seo In Guk
Situation amoureuse : Néan




Voir le profil de l'utilisateur


Dix ans plus tard.

Kwon Clay & Oh Song Ki


Comme tous les jeudis de la semaine, j'avais terminé le travail plus tôt que d'habitude. Dans les alentours de 17 heures, je quittais le poste de police pour rejoindre mes appartements pour y prendre une douche et me préparais convenablement. Bien que l'uniforme de policier m'aille à ravir, il n'était pas très approprié de porter une telle tenue lorsque je me baladais en civil...Et comme nous étions jeudi, j'avais prévu de me rendre à la bibliothèque de l'université pour continuer mon auto-apprentissage du coréen. J'avais beau l'avoir appris à l'école comme tous les autres habitants de la ville, jamais je n'avais été capable jusque là de lire un livre en entier. Il fallait dire que mon handicap avait été découvert très tard et que mes pères n'avaient pas trouvé nécessaire de régler le problème. Naturellement doué en sport, ils s'étaient imaginés que cela ne me servirait jamais à rien puisque je ne comptais pas faire carrière dans la littérature et un sens, je leur en voulais un peu pour ça.

Toutefois, j'avais décidé en grandissant que ce handicap était trop gênant et que je voulais moi aussi pouvoir lire les romans qui m'intéressaient sans avoir à me battre avec les caractères coréens. Armé de mon dictionnaire et de mes cahiers d'exercices que j'avais glissé dans un sac à dos, je me rendais à l'université en une vingtaine de minutes et me dépêchais d'aller me trouver un coin tranquille où personne ne viendrait m'embêtait. La tête plongée dans mes bouquins, je révisais assidument, essayant tant bien que mal d'apprendre les divers caractères sans me tromper. Pour être honnête, j'avais beaucoup de mal et cet apprentissage m'agaçait. Impatient comme je l'étais en plus d'être hyperactif, je m'énervais rapidement et essayais de ne pas exploser dans la bibliothèque.

MessageSujet: Re: Dix ans plus tard   Sam 29 Mar - 8:09




Date d'inscription : 18/03/2014
Messages : 52
Avatar : Kim Sung Kyu
Date de naissance : 28/04/1989
Métier & Activité : Etudiant en littérature
Situation amoureuse : Célibataire




Voir le profil de l'utilisateur http://four-seasons.skyrock.com

Libre Parole
 :


Dix ans plus tard.

Kwon Clay & Oh Song Ki



A vrai dire, je n'avais pas l'habitude de lire en compagnie de quelqu'un. Et malgré toute la concentration dont je faisais preuve pour me plonger dans mon livre, tes soupires d'agacements et ce qui semblait être ton impatience maladive me rendaient complètement fou : je n'arrivais pas lire. Et je détestais ça. Alors, je fermais fortement mon livre en fronçant les sourcils, pour attirer ton attention, et relevais mon regard froid et méchant vers toi.

A vrai dire, j'aurais voulu te dire tes quatre vérités et t'envoyer ailleurs pour t'énerver et me laisser tranquille. C'était ce que j'aurais voulu, sauf qu'en voyant ce visage penché sur son livre, je ne pus rien dire. Kwon Clay. Camarade de classe et persécuteur en troisième année de collège. Cancre de la classe, très bon sportif et très mauvais lecteur, toujours seul dans son coin à ronchonner contre quiconque s'approchait.

J'en restais surpris pendant un long moment, te fixant franchement sans chercher à me cacher. Je ne t'avais jamais apprécié, tu venais souvent m'embêter et te défouler sur moi quand l'envie te prenait. Et comme je n'étais pas un bagarreur, je te laissais faire en espérant que tu te lasserais. Mais tout de même. Ça faisait dix ans. Et il s'en passait des choses en dix ans. Après un long moment, je reprenais mes esprit et me levais, venant m'asseoir sur le bord de la table en posant mon livre près de ton dictionnaire.

" Te voir dans une bibliothèque est bien une des dernières choses à laquelle je m'attendais. "


MessageSujet: Re: Dix ans plus tard   Sam 29 Mar - 21:53

avatar
administrateur
polyvalent



Date d'inscription : 12/02/2014
Messages : 188
Avatar : Seo In Guk
Situation amoureuse : Néan




Voir le profil de l'utilisateur


Dix ans plus tard.

Kwon Clay & Oh Song Ki



La tête plongée dans mes bouquins, je grommelais à maintes reprises, agacé de ne pas réussir à progresser aussi rapidement que je le voulais. En grand impatient que j'étais, j'aimais comprendre le plus vite possible et l'idée même de rester planter sur le même exercice pendant plusieurs minutes d'affilées m'agaçait. Sans cacher mes nombreux soupirs, je tapotais frénétiquement le bout de mon stylo contre le livre sans porter attention au jeune homme qui se trouvait non loin de moi. Je n'avais que faire des autres, surtout dans un lieu pareil.

Occupé à travailler, je ne fis pas tout de suite attention au jeune homme à côté jusqu'à ce que dernier m'adresse la parole comme si de rien était. Surpris, je relevais la tête de mon bouquin pour fixer l'inconnu. Ce type me rappelait quelqu'un...mais qui ? Lent à la détente, je machouillais mon stylo tout en réfléchissant avant de refermer mes bouquins. Je me souvenais. Ce type, ce n'était pas un simple inconnu, oh non...Il s'avérait être l'un de mes anciennes camarades de classe que j'avais...malencontreusement emmerdé pendant plusieurs années. Fou de lecture, je l'avais toujours vu avec ses livres alors que j'étais connu pour faire gonfler mes muscles. Il devait donc trouver bizarre le fait que je me trouve dans une bibliothèque et cela me gênait passablement, je devais l'avouer.

"Que tu oses m'adresser la parole sans te pisser dessus est aussi la dernière chose à laquelle je m'attendais venant de toi" . Ca, c'était méchant, mais ça n'avait pas été mon but. Pour lui montrer que je rigolais, je souriais légèrement et rangeais mes bouquins dans mon sac, ne voulant pas qu'il s'y intéresse. "Tu voulais me dire quelque chose peut-être ?"


MessageSujet: Re: Dix ans plus tard   Dim 30 Mar - 16:10




Date d'inscription : 18/03/2014
Messages : 52
Avatar : Kim Sung Kyu
Date de naissance : 28/04/1989
Métier & Activité : Etudiant en littérature
Situation amoureuse : Célibataire




Voir le profil de l'utilisateur http://four-seasons.skyrock.com

Libre Parole
 :


Dix ans plus tard.

Kwon Clay & Oh Song Ki



" C'est assez osé venant de quelqu'un qui ne sait ni lire ni écrire. Je me trompe Clay ? "

Tes mots étaient sans doute ironiques, mais les miens non. Je n'aimais pas emprunter ce chemin de l'humour noir qui ne menait à rien. Je te trouvais même arrogant de juger ainsi dix années plus tard. Je restais assis là, sur le morceau de table à te fixer avec sérieux, sans esquisser le moindre sourire ni le moindre mouvement. Finalement, les années n'étaient pas si dévastatrices pour certains.

"Oh, je voulais juste prendre des nouvelles, il a dû s'en passer des choses depuis dix ans, mais je vois que tu parais toujours aussi con. Ravie de t'avoir revu Clay. "

Et avec ces derniers mots lâchés dans un ton parfaitement neutre, je me levais, repris mon sac près du fauteuil et partais, vexé. Vexé oui, blessé. Je partais toujours du principe qu'il ne fallait pas juger les gens avant de les connaître. Et au fond, je ne t'avais jamais connu. En même temps, à l'époque, je n'aurais pas voulu. Mais l'âge apportait toujours maturité et changement. Alors je m'étais juste dit qu'après dix ans, nous aurions put repartir à zéro. Mais tout le monde se trompe, non ?


MessageSujet: Re: Dix ans plus tard   Mar 1 Avr - 18:31

avatar
administrateur
polyvalent



Date d'inscription : 12/02/2014
Messages : 188
Avatar : Seo In Guk
Situation amoureuse : Néan




Voir le profil de l'utilisateur


Dix ans plus tard.

Kwon Clay & Oh Song Ki



Moi qui avais voulu lui faire une gentille blague...Le voilà qu'il me renvoyait à la gueule que je ne savais ni lire ni écrire. Il n'en fallait pas plus pour me faire perdre mon sourire et m'agacer au plus haut point. Où se croyait-il pour me parler de la sorte ? Avait-il oublié nos anciennes entrevues ? Peut-être que lui rappeler toutes ces fois où je lui avais volontairement fait du mal lui permettrait de se rendre compte qu'il avait meilleur temps de rester sage ?

Les livres dans mon sac, je posais mon regard sur mon téléphone pour vérifier l'heure tout en écoutant son explication vaseuse. Il voulait de mes nouvelles, à moi ? Pourquoi ? Après tout je n'avais jamais été intéressant pour lui alors pourquoi se montrait-il curieux tout d'un coup ?

"Entre toi et moi, j'me demande franchement qui est le plus con. Je vois aussi que t'es toujours incapable de te détendre et de rire un peu" Excédé, je me redressais peu de temps après lui et le rattrapais d'un pas las et fatigué. Revoir des anciens camarades d'école n'avait jamais été mon passe temps favori, d'autant plus lorsqu'ils se foutaient de ma gueule avec ma dyslexie. "C'est facile de te moquer de moi, hm ? Regardes toi avant de me juger"


MessageSujet: Re: Dix ans plus tard   Mar 1 Avr - 19:11




Date d'inscription : 18/03/2014
Messages : 52
Avatar : Kim Sung Kyu
Date de naissance : 28/04/1989
Métier & Activité : Etudiant en littérature
Situation amoureuse : Célibataire




Voir le profil de l'utilisateur http://four-seasons.skyrock.com

Libre Parole
 :


Dix ans plus tard.

Kwon Clay & Oh Song Ki



Finalement, je regrettais les jeunes étudiants envahissants à l'étage du dessus, au moins, ils m'auraient ignoré comme des grands et ne m'auraient pas posé de problème. Et pourtant, il avait fallut que je descende ici, mais en plus que je croise une personne que je n'avais jamais aimé par sa violence et
ton sadisme envers moi.

Je soupirais un peu, las et soudainement fatigué pour un rien, avant de m'arrêter pour te fixer. Tu t'étais levé et venu te planter devant moi en me crachant d'autres mots de mépris. Pendant un long moment après que tu ais finis, je ne disais rien, me contentant de planter mes yeux dans les tiens, cherchant quelque chose, une réponse. Mais je n'y voyais que de la colère. Alors, dans un ton un peu plus doux, mais toujours sérieux, je pris la parole pour continuer notre petite joute verbale.

" Si je ne me détends pas, c'est parce que je suis à mon maximum. Et si je ne ris pas, c'est que je ne trouve rien qui me convaincrait de rire, c'est clair comme explication. Maintenant apprends une chose Clay : c'est en avouant ses faiblesses qu'on progresse. "

Je posais un doigt sur ton torse en te poussant un peu, les sourcils froncés.

" A l'époque, ma faiblesse était de ne pas avoir le cran de me défendre, parce que je ne savais pas. Et depuis dix ans, j'ai pris des cours pour ça. Pourquoi ne chercherais-tu pas à faire la même chose ? Je suis certain qu'il existe beaucoup d'étudiants généreux qui accepteraient sans te juger de t'aider. Car s'agacer au bout de cinq minutes sur un exercice est la pire des solutions. "

C'était vrai, ma voix n'avait pas été aussi tranchante, ni aussi froide, et je t'avais regardé avec une certaine tristesse pendant mon petit discours. Mais maintenant, je n'avais plus rien à te dire. C'était finis, les cartes étaient entre tes mains. Il ne te restait plus qu'à méditer.

Sur ces derniers mots, je tapotais gentiment l'endroit où j'avais posé mon doigt pour te contourner et repartir, ce qui était mon but au départ.

MessageSujet: Re: Dix ans plus tard   Mer 2 Avr - 19:38

avatar
administrateur
polyvalent



Date d'inscription : 12/02/2014
Messages : 188
Avatar : Seo In Guk
Situation amoureuse : Néan




Voir le profil de l'utilisateur


Dix ans plus tard.

Kwon Clay & Oh Song Ki



L'avoir pris pour un souffre-douleur lorsque nous étions plus jeunes était passablement idiot et je l'avais compris en grandissant. Toutefois, il ne m'était pas venu à l'esprit que le taquiner à ce sujet l'était tout autant. A présent âgé de 24 ans, je n'étais plus ce genre de petite brute qui passait son temps à martyriser les autres. Au lieu de quoi, j'étais devenu flic et mon métier était de protéger la population et de faire régner le calme en ville. Autrement dit, tout le contraire de ce que je pouvais faire lorsque j'étais plus jeune.

Les mains dans les poches, je le toisais du regard alors qu'il me rétorquait qu'il fallait que j'avoue mes faiblesses pour progresser. Au fond il n'avait pas tord, mais il ne savait pas qu'à mon âge et surtout avec le statut social que j'avais, avouer ses faiblesses comme il le disait si bien n'était pas bien perçu. J'avais un rang, une certaine image à garder et le fait que je sois incapable de lire et d'écrire à mon âge n'était de loin pas une fierté. Peu de gens étaient au courant de ce handicap en dehors de ma famille et je ne voulais définitivement pas que cela se sache. En silence, je l'écoutais terminer son monologue sans décroiser mes bras et soupirais silencieusement avant d'attraper son poignet contre toute attente.

"Puisque cela te semble être la pire des solutions, pourquoi ne me proposes-tu pas de m'aider ?"

Il parlait mais il ne proposait pas de solution après tout...Des étudiants qualifiés qui pouvaient m'aider ? J'en avais un devant moi alors pourquoi chercher plus loin ? D'autant plus qu'il était déjà au courant et qu'il ne me resterait plus qu'à lui botter le cul s'il s'amusait à aller répéter ça ailleurs. "Et à l'époque, sérieusement, j'étais vraiment soft avec toi"

MessageSujet: Re: Dix ans plus tard   Mer 2 Avr - 19:51




Date d'inscription : 18/03/2014
Messages : 52
Avatar : Kim Sung Kyu
Date de naissance : 28/04/1989
Métier & Activité : Etudiant en littérature
Situation amoureuse : Célibataire




Voir le profil de l'utilisateur http://four-seasons.skyrock.com

Libre Parole
 :


Dix ans plus tard.

Kwon Clay & Oh Song Ki



L'envie soudaine d'aller m'enfermer dans une salle de musique m'avait traversé l'esprit. Et Je savais, quand j'avais ce genre d'envie, c'était que je n'avais pas le moral, ou tout simplement pas de but. Autant dire que c'était rare, car dans ce genre de moment, même un bon roman ne me tentait. Donc oui, très très rare.

Mais je sentis tes doigts autour de mon poignet et mon avancée fut stoppée. Sans forcer, je redevins immobile en tournant la tête vers toi, te fixant sans méchanceté, mais sans comprendre tout suite. Alors je t'écoutais sagement et avec attention.

" Accepter une aide est trop facile, mais la demander requiert plus de courage. Je t'aurais mâcher le travail si je t'avais proposer. "

Avec douceur mais fermeté, je défis ton emprise sur mon poignet, sans m'éloigner après, restant près de toi pour terminer la conversation.

" Et je ne veux pas savoir de quoi tu es et étais capable, c'est du passé. Quand veux-tu commencer les cours ? "

Je ne voulais pas aborder le passé, ni l'évoquer. Son nom était juste : le passé est passé, il fallait l'éviter. Alors, je plantais de nouveau mes yeux dans les tiens, te questionnant et attendant une réponse. Si tu étais motivé, je le saurais tout de suite.


MessageSujet: Re: Dix ans plus tard   Jeu 3 Avr - 18:07

avatar
administrateur
polyvalent



Date d'inscription : 12/02/2014
Messages : 188
Avatar : Seo In Guk
Situation amoureuse : Néan




Voir le profil de l'utilisateur


Dix ans plus tard.

Kwon Clay & Oh Song Ki



Accepter l'idée que j'avais besoin d'aide et surtout faire l'effort de demander à quelqu'un de se porter volontaire pour m'aider était particulièrement compliqué pour moi. Habituellement, je me débrouillais seul et détestais l'idée de compter sur les autres pour parvenir à mon but. Dans le cas présent, je devais pourtant avouer ne pas être assez patient pour étudier seul la lecture et l'écriture du coréen avec le handicap que je me trimballais depuis l'enfance. J'avais beau avoir réussi ma vie, avoir un job qui me rapportait de quoi vivre plus que convenablement, il me manquait quelque chose. Subir les moqueries et les remarques incessantes de mes collègues ou des gens à qui je collais des amendes ou que je m'amenais au poste n'était de loin pas agréable. En réalité, j'en avais honte même si ce n'était pas de ma faute si j'étais incapable de lire et d'écrire comme les autres.

Un soupir las franchit mes lèvres à sa remarque. Il m'agaçait déjà avec ses phrases toutes faites et sa soudaine assurance qui me déplaisait. Je le préférais lorsqu'il était soumis, qu'il avait peur de moi. Malheureusement il avait changé et pas dans mon sens. Les poings serrés, je canalisais comme je pouvais mon énervement qui commençait à se faire visible avant de déposer mon sac sur la table. "Puisque nous sommes là, j'imagine qu'il serait presque logique de nous y mettre maintenant, d'autant plus que j'ai tous les bouquins nécessaires pour travailler sur moi..." Lui demander son aide m'était à limite douloureux et pourtant, je m'y forçais. A la moindre remarque déplacée, je lui en collerais une et ce serait réglé après tout. Avec froideur, j'allais m'installer à la table et sortais mes livres que je déposais sous ses yeux. "Qu'est-ce que tu veux en échange des cours ? Du fric ?" Ma main se glissait d'elle-même dans mon jeans pour en sortir une liasse de billet que je jetais négligemment sur la table.


MessageSujet: Re: Dix ans plus tard   Jeu 3 Avr - 18:25




Date d'inscription : 18/03/2014
Messages : 52
Avatar : Kim Sung Kyu
Date de naissance : 28/04/1989
Métier & Activité : Etudiant en littérature
Situation amoureuse : Célibataire




Voir le profil de l'utilisateur http://four-seasons.skyrock.com

Libre Parole
 :


Dix ans plus tard.

Kwon Clay & Oh Song Ki



J'aurais pus refuser et t'abandonner à ton sort, partir m'occuper comme je le faisais habituellement, te laisser avec ton handicap et ton caractère de merde. Il fallait le dire.

Ce n'était pas de la pitié que je ressentais pour toi, sinon je n'aurais pas été là. Aider quelqu'un sous l'influence de la pitié est la pire des choses. Non, je voulais t'aider pour me venger. Mais me venger d'une manière plus subtile : t'être redevable, toujours garder de la gentillesse malgré le mal que tu avais put me faire. C'était la meilleure façon. Alors, je vins m'installer en face de toi, à la table, reposant mon sac au sol. Je pris tes livres et les poussais plus loin, nous n'en aurons pas besoin. Tout comme je repoussais les billets vers toi.

" Je ne veux ni de ton argent, ni rien d'autre d'ailleurs. Je veux juste que tu oublies un instant nos différents et tu gardes en tête le seul objectif de tout ça. "

Je pris un crayon et une feuille de papier, la posant face à toi ainsi qu'un des nombreux livres dans mon sac, coréen de préférence.

" Nous n'allons pas utiliser ces cahiers. Je veux juste que tu te souviennes de tous les endroits que tu fréquentes et des noms d'enseignes. Et tu les écris. Sans chercher à comprendre ou à bien faire. Je veux juste que tu écrives. "

Je posais mes coudes sur la table et te regardais sérieusement, sans ciller. Tu n'avais pas beaucoup changé : impulsif, coléreux, impatient, fort peu enclin à faire preuve de bonne volonté.


MessageSujet: Re: Dix ans plus tard   Jeu 3 Avr - 18:53

avatar
administrateur
polyvalent



Date d'inscription : 12/02/2014
Messages : 188
Avatar : Seo In Guk
Situation amoureuse : Néan




Voir le profil de l'utilisateur


Dix ans plus tard.

Kwon Clay & Oh Song Ki



Les billets que j'avais déposé sur la table à son intention revinrent bien rapidement à moi sans que je n'aie mon mot à dire. Il n'en voulait pas et cela ne m'aidait pas à me calmer. Pourquoi refusait-il ce payement ? Recevoir de l'aide et lui être redevable par la suite n'était définitivement pas ce que je recherchais pour l'instant. Je préférais le payer, faire quelque chose en échange pour ne pas avoir de dette envers lui. Malheureusement, Song Ki ne semblait pas du même avis que moi...Il avait d'ailleurs beau refuser cet argent, je ne comptais pas le laisser s'en tirer aussi facilement. Les bras croisés sur mon torse, je laissais un rictus apparaître sur mon visage l'espace d'un instant avant que je ne pose mon regard sur lui.

"Sérieux prends ce fric, de toute façon il te servira plus à toi qu'à moi, je t'assure."

Dernière cette remarque glissée avec une pointe de cynisme, j'espèrais sincèrement qu'il ne chercherait pas à comprendre et qu'il le prendrait sagement. Etre redevable à quelqu'un était la pire des choses à mes yeux. Par conséquent, il était hors de question que je me fasse avoir par le jeune homme.

Peu concentré, j'attrapais la feuille et le crayon qu'il mettait à ma disposition avant de le tapoter nerveusement sur la table. Je ne voyais pas réellement l'intérêt de son exercice. En quoi cela allait-il m'aider à apprendre à écrire ? Avec beaucoup de mauvaise fois, je soupirais et commençais à réfléchir. Quelques secondes plus tard, je laissais la mine du crayon glisser sur le papier pour y inscrire quelques noms, dont mon lieu de travail et les arènes de la ville basse où je me rendais fréquemment. Mais bien rapidement, je relevais la tête et le fixais avec un regard suspicieux. " Pourquoi tu me demandes ça ? T'as pas intérêt à t'y rendre pour me suivre, c'est clair ?"


MessageSujet: Re: Dix ans plus tard   Jeu 3 Avr - 20:33




Date d'inscription : 18/03/2014
Messages : 52
Avatar : Kim Sung Kyu
Date de naissance : 28/04/1989
Métier & Activité : Etudiant en littérature
Situation amoureuse : Célibataire




Voir le profil de l'utilisateur http://four-seasons.skyrock.com

Libre Parole
 :


Dix ans plus tard.

Kwon Clay & Oh Song Ki



Sérieusement. J'étais du genre patient, mais là, ça commençait franchement à m'énerver. JE ne voulais pas de cet argent, sans savoir d'où il venait et en sachant que je ne le gagnais peut être pas. Alors j'ignorais bonnement les billets et ta phrase qui était censé me menacer. Voilà.

Je te regardais écrire, normalement, sans que tu ne paraisses confronter à des problèmes. Tu semblais même rapide à écrire ces lieux que je ne connaissais pas. Il t'avait juste suffit de réfléchir. Ecrire n'était donc pas le problème. Lire en était surement un autre. Mais alors que tu semblais bien partit, tu t'arrêtais. Pourquoi. Relevant les yeux vers toi, je te fixais, surtout surpris. Mais ça, c'était avant que tu ne parles et que je soupire d'exaspération.

" Tu crois franchement que je n'ai que ça à faire ? J'ai des cours à suivre, et des cours à donner aussi, tu penses vraiment que je vais me casser la tête à savoir où sont ces endroits pour te suivre ? Hey, ne monde ne tourne pas autour de toi. Alors continues. "

Voilà, tu m'avais énervé et mis de mauvaise humeur. Tu y mettais tellement de mauvaise volonté que je ne voyais pas pourquoi je t'aidais. Alors, je stoppais ta main et ton crayon.

" Clay, tu veux vraiment apprendre ou c'est juste pour avoir la conscience tranquille ? "


MessageSujet: Re: Dix ans plus tard   Jeu 3 Avr - 20:45

avatar
administrateur
polyvalent



Date d'inscription : 12/02/2014
Messages : 188
Avatar : Seo In Guk
Situation amoureuse : Néan




Voir le profil de l'utilisateur


Dix ans plus tard.

Kwon Clay & Oh Song Ki



J'avais beau ne pas être paranoïaque, écrire les lieux que je fréquentais habituellement était étrange pour moi. Pourquoi ces lieux là et pas des autres ? Voulait-il savoir où je me rendais habituellement pour s'y rendre et me foutre la honte devant les gens que je connaissais ? Je délirais probablement, mais après tout je ne le connaissais pas et il savait pas mal de choses à mon sujet. Loin d'apprécier cela, j'attendais une réponse qui saurait me rassurer avant de grogner de mécontentement. Je ne pensais pas que le monde tournait autour de moi mais pour être flic, je savais pertinemment que les plus gros psychopathes étaient souvent les gens qui semblaient les plus inoffensifs.

Occupé par son exercice pourri, je m'attelais à recopier bêtement les images des mots que j'avais en tête avant de me faire stopper dans mon élan. Je ne comprenais pas ce qu'il entendait par "avoir la conscience tranquille" mais puisqu'il m'avait lancé sur ce terrain, j'allais le suivre. Soupirant une fois de plus, je reprenais le stylo et observais la feuille. "Pourquoi j'voudrais avoir la conscience tranquille ? J'ai rien à me reprocher" Techniquement, je ne pensais pas avoir fait quelque chose de mal alors pourquoi voudrais-je que ce soit le cas ? Je regardais ensuite le plus jeune et tapotais à nouveau mon crayon sur le bord de la table. "Ton exercice est nul, je connais ces lieux, je vois les noms dans ma tête avant de les écrire. J'ai une bonne mémoire, là n'est pas le problème. Ce sont les autres mots, ceux dont je n'ai pas l'habitude que j'écorche" J'étais incapable d'écrire des phrases, des adresses puisque je me trompais de caractère fréquemment et ce, sans m'en rendre compte. "Fais moi une dictée j'sais pas, sois utile !"


MessageSujet: Re: Dix ans plus tard   Jeu 10 Avr - 18:31




Date d'inscription : 18/03/2014
Messages : 52
Avatar : Kim Sung Kyu
Date de naissance : 28/04/1989
Métier & Activité : Etudiant en littérature
Situation amoureuse : Célibataire




Voir le profil de l'utilisateur http://four-seasons.skyrock.com

Libre Parole
 :


Dix ans plus tard.

Kwon Clay & Oh Song Ki



" Si tu sembles vraiment savoir ce qu'il faut faire pour apprendre, pourquoi n'arrivais-tu à rien jusqu'à présent ? Hein ? "

J'en avais ras le bol. Ces exercices étaient utiles, un de mes professeurs les avait mis en œuvres auprès de nombreux étudiants dans le même cas que toi, et tous étaient maintenant capables d'écrire et de lire sans problème.

" Maintenant continue, en ajoutant les endroits où tu passes seulement de temps en temps, et les noms de rues dont tu te souviens. Penses aux paysages que tu peux voir, décris moi les gens que tu à l'habitude de croiser. "

Je te montrais ta feuille, les sourcils froncés d'énervement. Pourquoi ne voulais-tu pas faire confiance un minimum pendant au moins une heure ? Était-ce si compliqué ? Ou bien est-ce que nos différents passés étaient comme une barrière pour réussir à s'entendre, au moins pour t'aider ?


MessageSujet: Re: Dix ans plus tard   Dim 13 Avr - 11:52

avatar
administrateur
polyvalent



Date d'inscription : 12/02/2014
Messages : 188
Avatar : Seo In Guk
Situation amoureuse : Néan




Voir le profil de l'utilisateur


Dix ans plus tard.

Kwon Clay & Oh Song Ki



Sur ce coup là...Il marquait un point. Excédé, je grognais de mécontentement et faisais souffrir mon crayon en le mordillant nerveusement. J'étais parfois pire qu'n gosse et j'en étais clairement conscient. Il m'énervait à faire son monsieur je sais tout avec moi, surtout qu'il avait clairement raison sur tout...arf...Bien que je ne sois pas enchanté à l'idée de l'écouter, je me forçais à faire preuve d'un peu plus de bonne fois avant d'inscrire de nouveaux noms de lieux, buttant cette fois-ci bien plus sur l'orthographe de ces derniers. J'arrivais à me souvenir des lieux que je voyais très souvent, où plutôt de leurs enseignes, mais dès qu'il fallait écrire des mots que je connaissais de nom où que j'avais vu une fois ou deux sans m'y attarder, cela me semblait soudainement bien plus fastidieux. Concentré sur ma feuille, j'essayais d'écrire le nom d'une rue de la ville moyenne qui m'avait semblé être simple, mais les caractères à utiliser ne venaient pas. Ils ne sortaient pas. Un peu honteux, je me râclais la gorge, n'appréciant pas l'idée de montrer mes faiblesses à un type comme lui. Bien que je ne connaisse pas la façon de l'écrire, je mettais des caractères sur le papier pour lui montrer que j'essayais quand même.

"C'est quoi le but de ton exercice ? Te foutre de ma gueule alors ? ça va pas me faire progresser de buter comme un con sur des trucs aussi simples."

Je l'avais mauvaise dès qu'on me mettait mal à l'aise et c'était clairement le cas. Mes joues étaient rouges, j'avais chaud et je sentais que je commençais à transpirer dans ce lieu pourtant bien aéré.


MessageSujet: Re: Dix ans plus tard   Dim 13 Avr - 14:16




Date d'inscription : 18/03/2014
Messages : 52
Avatar : Kim Sung Kyu
Date de naissance : 28/04/1989
Métier & Activité : Etudiant en littérature
Situation amoureuse : Célibataire




Voir le profil de l'utilisateur http://four-seasons.skyrock.com

Libre Parole
 :


Dix ans plus tard.

Kwon Clay & Oh Song Ki



Voilà. Au moins,il se calmait et reprenais les exercices sans rien dire. Un peu d'autorité ne faisait pas de mal par moment, et puis, j'étais certain qu'il savait que j'avais raison. Mais la fierté empêchait bien des choses chez certaines personnes. Comme lui. Je le regardais alors s'atteler à son travail en ronchonnant, faisant de son mieux. La bonne volonté revenait me semblait-il. Tes gestes étaient grossiers mais tu marquais, jusqu'à commencer à bloquer un peu. L'exercice commençait donc vraiment.

Je rapprochais ma chaise de la table, sur l'angle perpendiculaire au sien, tournant très légèrement la feuille pour voir. En effet, il y avait une faute de grammaire, ce n'était pas le bon signe. A un trait près. Je soulignais alors la faute, d'un simple crayon pour te rendre le papier.

" Je n'aurais pas besoin de te faire un cours pour me foutre de ta gueule Clay, crois moi. Le but, c'est d'apprendre à anticiper tes erreurs pour y réfléchir et ne pas les faire. Répètes le mot dans ta tête et trouves en un autre avec le même son qui bloque. Si c'est ce cas, tu trouveras peut être plus facilement comment écrire le deuxième et donc le premier. "

Je posais mes coudes sur la table en te fixant, l'air sérieux mais pas dur ni remplis de reproches.

" Pourquoi tu ne me fais pas confiance ? Je n'ai pourtant rien fait qui pourrait te pousser à ne pas me faire confiance. "


MessageSujet: Re: Dix ans plus tard   Dim 13 Avr - 14:43

avatar
administrateur
polyvalent



Date d'inscription : 12/02/2014
Messages : 188
Avatar : Seo In Guk
Situation amoureuse : Néan




Voir le profil de l'utilisateur


Dix ans plus tard.

Kwon Clay & Oh Song Ki



L'idée de ne pas réussir quelque chose était difficile pour moi. J'avais un égo et je détestais lorsqu'il était mis à l'épreuve comme c'était le cas en ce moment. Recevoir de l'aide d'un mec à qui j'avais mené la vie dure lorsque nous étions à l'université n'avait rien de bien glorieux et j'en étais bel et bien conscient...Un soupir s'échappait de mes lèvres alors qu'il m'expliquait qu'il n'avait pas de raison de se foutre de ma gueule. Même si ses paroles étaient censées, je ne pouvais pas m'arrêter de penser que tout cela allait se retourner contre moi lorsque je m'y attendrais le moins. Je me faisais peut-être des films, mais je n'y pouvais rien...C'était plus fort que moi.

"Parce que les gens qui m'en veulent n'ont aucune raison de m'aider, pas vrai ? C'est plutôt étrange que tu acceptes de me donner de l'aide je trouve...Surtout après ce que j'ai pu faire par le passé"

Résigné à ne pas lui faire confiance, je regardais son trait de crayon sur le papier et observais le signe silencieusement, continuant l'exercice comme il me l'avait demandé précédemment pour écrire des noms de rues et de lieux par lesquels j'étais déjà passé. Je m'ennuyais. Vraiment.


MessageSujet: Re: Dix ans plus tard   Dim 13 Avr - 15:01




Date d'inscription : 18/03/2014
Messages : 52
Avatar : Kim Sung Kyu
Date de naissance : 28/04/1989
Métier & Activité : Etudiant en littérature
Situation amoureuse : Célibataire




Voir le profil de l'utilisateur http://four-seasons.skyrock.com

Libre Parole
 :


Dix ans plus tard.

Kwon Clay & Oh Song Ki



" Tu parles d'un truc vieux de dix ans, faut que je te le dise comment ? C'était il y a dix ans, l'eau à coulé sous les ponts depuis, alors je m'en fiche du passé. Maintenant si tu préfères, je peux partir et comme ça, tu seras certain que rien ne t'arrivera. "

Sérieusement, il commençait à me taper sur le système. J'acceptais gentiment de l'aider mais il n'était pas capable de faire un minimum confiance. J'avais mieux et plus intéressant à faire. Ouais, je devrais peut-être partir.

" Tiens. Prends ce livre. Lis le phrase par phrase et après, essaye de les réécrire. dix minutes plus tard, puis quinze, vingt, une heure après. Un peu tous les jours. "

C'était un roman pour le collège, quelque chose de simple, pas trop long mais intriguant. Une histoire policière au sein d'un école où deux jeunes vont résoudre un meurtre pour prouver leur innocence. En général, les collégiens l'aimaient beaucoup et arrivaient à la lire facilement. Et sur ces derniers, je me levais de cette chaise, en soupirant, pour repartir, avec mes livres dans mon sac, lui même sur mon épaule. J'en avais ras le bol, tan pis pour lui.



MessageSujet: Re: Dix ans plus tard   Mer 16 Avr - 13:10

avatar
administrateur
polyvalent



Date d'inscription : 12/02/2014
Messages : 188
Avatar : Seo In Guk
Situation amoureuse : Néan




Voir le profil de l'utilisateur


Dix ans plus tard.

Kwon Clay & Oh Song Ki



Je savais qu'il ne m'appréciait pas, il ne fallait pas être devin pour le remarquer. Toutefois, j'avais cru comprendre qu'il avait changé, ce qui était aussi mon cas malgré le comportement que j'étais en train d'adopter avec lui. Je n'étais plus aussi con qu'avant, ou du moins j'en avais l'impression. Prendre de l'âge m'avait fait murir et m'avait aussi éloigner des autres sans que je ne sache réellement pourquoi. Je ne lui faisais pas confiance et je n'y pouvais rien. Peut-être qu'avec le temps je m'habituerais, mais pour l'instant il était encore trop tôt pour le dire.

Lorsqu'il me tendit un livre, je le pris dans mes mains et jetais un coup d'oeil au verso pour y lire le résumé. Bien que je n'aie pas tout compris, cela semblait intéressant. Les yeux posés sur le livre, je n'avais pas remarqué que le jeune homme s'était levé et se préparait à partir. Ce ne fut qu'une fois le livre posé sur la table que mes sourcils se froncèrent. Il foutait le camp s'en me mettre au courant ? Sympathique..."OHE ! " J'avais presque crié pour qu'il se retourne, oubliant l'espace d'un instant que nous nous trouvions dans une bibliothèque. Je me levais à mon tour pour le suivre et me mettre devant lui. "Tu te casses déjà ?"



MessageSujet: Re: Dix ans plus tard   Dim 11 Mai - 13:19




Date d'inscription : 18/03/2014
Messages : 52
Avatar : Kim Sung Kyu
Date de naissance : 28/04/1989
Métier & Activité : Etudiant en littérature
Situation amoureuse : Célibataire




Voir le profil de l'utilisateur http://four-seasons.skyrock.com

Libre Parole
 :


Dix ans plus tard.

Kwon Clay & Oh Song Ki



Il était bien rare que j'éprouve ce ressenti mais je devais sortir, prendre l'air et éviter la bibliothèque un instant, un moment même. Changer d'environnement.

Je soupirais à l'entente de ces syllabes taillées à la hache, m'arrêtant pour le fixer un instant, avec attention avant d'essayer de le contourner pour continuer mon chemin.

" Non, je tricote, ça ne se voit pas ? Maintenant excuse moi, j'ai d'autres choses à faire. "

Sans violence et force, je le poussais gentiment de mon chemin pour sortir le plus rapidement possible. Vite.

" Quand tu auras l'envie d'apprendre sans essayer de chercher une pointe de doute partout, tu sauras où me trouver. "

Et sur ces derniers mots, je sortais de la bibliothèque, prenant le chemin de mon studio où je pourrais d'abord poser mes livres qui se faisaient lourds et souffler dans le calme.


MessageSujet: Re: Dix ans plus tard   

Contenu sponsorisé







 

Dix ans plus tard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Veiller tard
» Qu'est-ce que j'vais faire plus tard
» La Fanfare en Pétard - Crame la mèche
» T-Rex, 30 ans plus tard
» Apprendre la guitare trop tard...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-