AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
anipassion.com


 

 we can drink until we die ; 4ever, we're fucking young.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2

MessageSujet: Re: we can drink until we die ; 4ever, we're fucking young.    Dim 23 Fév - 13:54

avatar
administrateur
polyvalent



Date d'inscription : 02/02/2014
Messages : 476
Avatar : Zelo (BAP)
Métier & Activité : Etudiant en droit et pute à temps partiel~
Situation amoureuse : Avec ma main




Voir le profil de l'utilisateur


lol ; drink drank drunk.

wales + eden.


Le comportement de Wales était de plus en plus étrange mais l'alcool qui coulait dans les veines du plus jeune l'empêchait d'y voir clair et de comprendre ce qu'il se passait sous ses yeux. Naïf, ça il l'était et ce n'était pas une bonne chose. A nouveau, son "ami" lui offrait de jolies menaces qui ne le touchaient pas tant que cela. Eden ne le croyait pas. Non, il prenait ça pour un jeu, pour de la rigolade alors qu'au fond il était sérieux. Très peu surpris qu'il l'ait suivit sous la douche, l'étudiant soupirait à maintes reprises sous l'insistance du plus vieux et ne se gênait pas pour lui faire un doigt d'honneur. Il voulait qu'il arrête de l'emmerder cinq minutes et qu'il le laisse prendre tranquillement sa douche. Si Wales lui avait demandé gentiment de coucher, s'il l'avait embrassé avec un brin de douceur, Eden aurait succombé bien facilement mais dans le cas présent, l'autre jeune homme semblait plus enclin à le forcer qu'à user de la douceur. Un nouveau soupir s'échappait alors des lèvres d'Eden avant qu'il ne soit surpris par Wales qui venait de le plaquer violemment contre la paroi de la douche. Choqué par son attitude, le blond le fixait en sentant sa gorge se nouer. Son regard lui faisait peur, ses gestes aussi. Il ne comprenait pas pourquoi il se montrait si agressif d'un seul coup et lorsque sa tête butait contre la douche, Eden laissait s'échapper un gémissement plaintif. Attentif à la moindre de ses paroles, l'expression de son visage se décomposait au fur et à mesure que les secondes passaient. Il était sérieux ? S'était-il réellement foutu de sa gueule tout du long ? Eden n'y croyait pas. C'était impossible à ses yeux qu'il se soit fait avoir aussi aisément. Il avait cru en Wales, lui avait fait confiance en pensant qu'il s'agissait de son ami. Les yeux humides, il se faisait violence pour ne pas lui montrer que cela le touchait réellement. "T'es...Fous moi la paix Wales ! Si ce que tu dis est vrai, barres toi et ne reviens plus jamais me voir. Tu trouves ça drôle, pas vrai ? ça te bander de savoir que j'ai pas un rond pour bouffer et pour dormir autre part que sous les ponts et qu'en plus le peu que j'ai, je te le donne. T'es un enfoiré, un putain de connard. Quand Mason apprendra ça, tu auras des sérieux problèmes je te le promets !"

MessageSujet: Re: we can drink until we die ; 4ever, we're fucking young.    Lun 24 Fév - 12:18




Date d'inscription : 09/02/2014
Messages : 90
Avatar : oh sehun, a.k.a le maknae jamais content.
Situation amoureuse : célibatairolaphile.



Mon Image

Voir le profil de l'utilisateur


lol ; drink drank drunk.

wales + eden.


Wales soupirait de plus en plus bruyamment. Il s'énervait et il se lassait du comportement d'Eden. Il pencha légèrement sa tête sur le côté, et laissa ses commissures s'étirer. Il frappa sa tête contre la douche une seconde fois, voyant bien les yeux larmoyants de l'autre. C'était mignon. Moh.
Non, je déconne. Il n'en avait rien à foutre. Qu'il pleure, il pissera moins, comme on dit. Le coréen pouffa dans son coin, et bloqua son genou entre les jambes du blond. « Tu penses que tu seras capable de le dire à Mason ? » Il lécha la joue du blond avec un rictus, et rapprocha son genou de son entre-jambe. « Ce qui me fait bander, c'est que je pourrai te dire que je suis la Pape, tu me croirais. T'es tellement con Eden, ah. Je suis sûr, en plus, que j'suis pas le seul à te faire ce coup. » Il attrapa les hanches du blond, et le suréleva. « Et tu crois, en plus, que je vais dégager ? Sérieusement, va falloir que tu t'entraînes à déceler rêve et réalité gamin. » Il lui sourit et rapprocha leurs visages, pour l'embrasser violemment. Il mordait sa lèvre, déversant sa colère sur ces dernières. « Ce qui est bien, c'est que tu ne pourras que très difficilement te plaindre que je t'ai violé, si je te fous de l'argent dans les poches. Ah, ça doit être dur d'être une pute. »

MessageSujet: Re: we can drink until we die ; 4ever, we're fucking young.    Lun 24 Fév - 14:04

avatar
administrateur
polyvalent



Date d'inscription : 02/02/2014
Messages : 476
Avatar : Zelo (BAP)
Métier & Activité : Etudiant en droit et pute à temps partiel~
Situation amoureuse : Avec ma main




Voir le profil de l'utilisateur


lol ; drink drank drunk.

wales + eden.


Eden était certain d'une chose en ce moment : Il haissait Wales et ne lui pardonnerait jamais ses mensonges. Il avait été idiot de croire qu'un mec veuille être son ami. En y repensant, Wales s'était toujours comporté d'une façon étrange avec lui et pourtant, l'étudiant avait été assez con pour croire à ses conneries, pour lui faire confiance. Se faire des amis était donc aussi compliqué que cela ? Il fallait croire. Les yeux rougis et la machoire crispée sous la colère, un nouveau soupir de douleur se frayait un chemin jusqu'à ses lèvres lorsque sa tête rencontrait à nouveau la paroi. C'était douloureux mais pas autant que d'avoir été trahi par la personne qu'il considérait comme son ami. "Pourquoi j'en serais pas capable ?" Tous ses gestes, ses mots le dégoutaient au plus profond de son être. Wales se croyait en droit de le toucher à sa guise mais ça n'allait pas être si facile. Lorsqu'il le soulevait pour l'embrasser, le plus jeune gémissait à nouveau de douleur avant de reculer son visage pour le gifler. Oh non il n'allait pas se laisser faire..."Je suis pas con ! Tu étais mon ami, c'était normal pour moi de t'aider ! Pourquoi tu fais ça ? Tu te crois supérieur uniquement parce que t'as du fric ? J'vais pas te laisser faire Wales, t'es vraiment qu'un sale enfoiré et tu vas voir ce qui va t'arriver si tu continues" Eden était réellement au bord des larmes, blessé dans son amour propre. Il s'était fait avoir en beauté et tout était de sa faute. Toujours collé à Wales, il commençait alors à se débattre, usant du peu de forces qu'il avait pour essayer de le repousser en le griffant ou en lui donnant des coups sur le torse. "Lâches moi putain !"

MessageSujet: Re: we can drink until we die ; 4ever, we're fucking young.    Lun 24 Fév - 15:26




Date d'inscription : 09/02/2014
Messages : 90
Avatar : oh sehun, a.k.a le maknae jamais content.
Situation amoureuse : célibatairolaphile.



Mon Image

Voir le profil de l'utilisateur


lol ; drink drank drunk.

wales + eden.


« T'auras trop crié pour pouvoir parler. » Au moins, ça, c'était dit. Wales ne mâchait pas ses mots. Enfin, d'un côté, pourquoi devrait-il les mâcher ? Eden devait être habitué à pire. Puis merde, il n'en avait rien à foutre des oreilles de blond. Vraiment que dalle à branler. Il grogna quand l'autre éloigna leurs visages, et se figea automatiquement à la gifle. Il venait de le gifler, là ? C'était sérieux ? Il n'y croyait pas. Il avait osé le gifler ? Mais il voulait vraiment se faire défoncer ma parole ! Les sourcils de Wales se froncèrent en plus, et sous son énervement, il ne fit attention qu'à la fin des mots d'Eden. Qui l'énervèrent encore plus. Bordel. Il attrapa alors la tignasse de la prostitué. « Tu viens de dire quoi, sale pute ? Tu crois que sans frique, tu peux être supérieur ? Je te rappelle juste une chose ; t'es une merde. Je t'interdis de me dire quoique ce soit, pigé ? Oh, et, pour te dire, tu crois que tu me fais peur ? Les arrogants dans ton genre, je les tabasse normalement. » Ouais, normalement. Parce qu'il avait un autre plan en tête pour Eden. La suite ne fit qu'attiser et accroître sa colère. Il le griffait ou bien le frappait. Il n'aimait pas ça. Oh non. Wales n'aimait pas ça du tout. Il attrapa alors - encore les cheveux d'Eden, et frappa sa tête de toute ses forces contre la paroi de la douche, cherchant à l'assommer. « Tu vas arrêter oui ? La viande qui court est meilleure, j'te rappelle. Plus tu te débats, plus il y a de risque que tu sois violé. Alors ta gueule. » Moooh monsieur Bang sait se faire "respecter".


Dernière édition par Bang Wales le Lun 24 Fév - 16:37, édité 1 fois

MessageSujet: Re: we can drink until we die ; 4ever, we're fucking young.    Lun 24 Fév - 16:24

avatar
administrateur
polyvalent



Date d'inscription : 02/02/2014
Messages : 476
Avatar : Zelo (BAP)
Métier & Activité : Etudiant en droit et pute à temps partiel~
Situation amoureuse : Avec ma main




Voir le profil de l'utilisateur


lol ; drink drank drunk.

wales + eden.


La peur commençait à se faire ressentir, à le faire tressaillir et pourtant Eden n'arrivait pas à le fuir. Enfermé dans la douche avec lui, il n'avait pas beaucoup de possibilités de fuite, surtout avec la dose d'alcool qu'il avait ingurgitée auparavant. Il avait beau avoir le cerveau endormi, il comprenait tout ce qu'il se passait et ressentait la peur tout autant que la douleur qu'il lui infligeait. Entre ses doigts qui tiraient ses cheveux, ses dents qui avaient mordu ses lèvres et sa tête qui avait fini déjà deux fois contre la paroi, Eden devait faire de gros efforts pour tenter de rester calme. Il voulait le tuer, le détruire pour avoir osé se jouer de lui, lui mentir ouvertemment et lui faire croire qu'ils étaient amis. "Et toi tu crois que tu me fais peur Wales ? T'es peut-être bourge, mais t'es un saccré fils de pute et tu crèveras pour avoir osé faire ça, j'te le promets !" Hors de question qu'il se laisse faire par une ordure. De toutes ses forces, Eden se débattait pour qu'il le lâche, pour qu'il puisse s'en aller loin de lui mais au lieu de ça, sa tête finissait une fois de plus par buter contre la paroi avec bien plus de force qu'auparavant. Une vive douleur parcourait son échine alors que sa vue se voilait au fur et à mesure. Eden se sentait tomber lourdement et ne comprenait plus ce qu'il se déroulait autour de lui. Totalement ailleurs, les sons devenaient imperceptibles et la lumière disparaissait. Il s'était évanoui sous la puissance du choc.

MessageSujet: Re: we can drink until we die ; 4ever, we're fucking young.    Lun 24 Fév - 18:12




Date d'inscription : 09/02/2014
Messages : 90
Avatar : oh sehun, a.k.a le maknae jamais content.
Situation amoureuse : célibatairolaphile.



Mon Image

Voir le profil de l'utilisateur


lol ; drink drank drunk.

wales + eden.


Wales s'amusait clairement. Comme un enfant avec des poupées, des voitures, un bac à sable ou je ne sais quoi. Ouais, il s'éclatait. Il regrettait certes d'avoir révélé sa vraie identité si tôt, mais putain, ça en valait le coup. Voir l'autre s'exciter sur ça l'amusait grandement. Il imita donc Eden parler, mais d'une manière inaudible, se contentant simplement de bouger sa bouche tout en faisant quelques grimaces. Pauvre bébé. « Je me pisse dessus, wow, tu fais trop peur. Non mais. Arrête de croire à tout et à n'importe quoi, tu veux bien ? » Il pinça sa joue, comme l'aurait fait une mère avec son môme. Sauf que là, bah, c'était plutôt le violeur avec le violé. Haha. « Tu vas faire quoi ? Le dire à papa maman ? Sans les "bourges", comme tu dis, tu serais déjà mort. Alors soit respectueuse, salope. » C'était bien beau de rigoler, mais mieux vaut ne pas abuser. Il saisit, après, les cheveux d'Eden pour le frapper le plus violemment possible contre la paroi de la douche. Il fixait sa réaction. Si il s'évanouissait, tant mieux. Sinon .. merde ? Il allait ressortir de cette douche avec un coquard.
Bienheureusement pour lui, Eden sembla s'évanouir. Il sourit, alors, fier de lui, et posa le blond à terre. Il sortit de la douche et alla tirer la ceinture de son pantalon. Il y retourna, s'accroupit en face de blond, l'attacha, et tapota sa joue dans le but de le réveiller. Ouais parce que, comment dire ; baiser avec le vide, c'était pas terrible au fond. « T'es vraiment une fillette. »

MessageSujet: Re: we can drink until we die ; 4ever, we're fucking young.    Lun 24 Fév - 19:00

avatar
administrateur
polyvalent



Date d'inscription : 02/02/2014
Messages : 476
Avatar : Zelo (BAP)
Métier & Activité : Etudiant en droit et pute à temps partiel~
Situation amoureuse : Avec ma main




Voir le profil de l'utilisateur


lol ; drink drank drunk.

wales + eden.


Si Eden avait déjà subi des viols par le passé ? Oui et non mais disons que généralement, il acceptait de son propre chef des relations monayées et savait donc à quoi s'attendre. Dans le cas présent, il n'était pas d'accord d'écarter les cuisses pour Wales et préférait largement se faire frapper que de lui offrir ce plaisir. Son corps lui appartenait encore et il ne désirait pas le lui donner malgré la violence de ses propos et de ses gestes envers lui. Une chose était certaine : Wales payerait pour ses actes, Eden se le promettait intérieurement..."Sans les bourges je serais mort ?! Nan mais t'es sérieux ? J'vis très bien sans vous, qu'est-ce que tu crois ? T'es rien, tu sers à rien, t'as pas d'amis et t'es seul. C'est ça la super vie des bourges ? Je préfère être pauvre alors" Eden se retenait de lui cracher dessus et se contentait de sombrer dans l'inconscience lorsque sa tête heurtait violemment la paroi.

Quelques minutes plus tard, les yeux du prostitué s'ouvraient péniblement et la première chose qu'il remarquait était cette vive douleur qui le prenait à l'arrière du crâne. Bordel, mais que c'était-il passé...? Les sons revenaient petit à petit à ses oreilles et lorsqu'il ouvrait complétement ses yeux, il remarquait Wales et essayait de se lever avant de remarquer qu'il était...attaché ? "Tu...tu...Tu m'as attaché ?!? Lâches moi ! Lâches moi fils de pute ! J'vais te crever, me touches pas !" Hors de lui, Eden crachait du sang sur le jeune homme en face de lui avant de baisser les yeux en voyant l'eau rougeâtre qui coulait dans la douche. D'où venait ce sang ? De son crâne ? Impossible à dire, il ne pouvait pas y toucher...

MessageSujet: Re: we can drink until we die ; 4ever, we're fucking young.    Lun 24 Fév - 19:19




Date d'inscription : 09/02/2014
Messages : 90
Avatar : oh sehun, a.k.a le maknae jamais content.
Situation amoureuse : célibatairolaphile.



Mon Image

Voir le profil de l'utilisateur


lol ; drink drank drunk.

wales + eden.


Le coréen roulait des yeux. Putain de bordel de merde, il lui pétait les couilles à force, là. Il ne put, quand même, s'empêcher de s'esclaffer de nouveau. Pas d'amis, seul ? Il le lui reprochait ? Oh mais, ça l'avantageait, le Wales. Puis, il n'était pas rien, et il ne servait pas à rien - quoique. Il penchait sa tête sur le côté, alors, se donnant un air faussement mignon, trahis par ses sourcils froncés. Ouais, pas content le Wales. Toujours méchant, jamais content. « Tu crois que j'en veux, des amis ? Réfléchis, Eden. Si j'en voulais, je me comporterais comme le soumis que t'es. J'en veux pas. Les amis servent à rien. La preuve ; tu me prenais pour ton ami, et je vais être celui qui va te détruire le popotin. » Il sourit en coin. « L'avantage, quand t'es riche, c'est que te faire violer est peu probable. T'es plus souvent chez toi, bien au chaud, que dehors à allumer tout le monde. Non, moi je préfère être riche, vraiment. »

Le sourire de Wales s'agrandit en voyant les yeux d'Eden s'ouvrir. Il pencha sa tête sur le côté, en attendant impatiemment sa réaction. C'est vrai, il voulait voir jusqu'où iraient les nerfs du blond. Sans doute pas bien loin. Il hocha la tête à sa question, puis secoua négativement cette dernière aux deux ordres. Le lâcher ? Jamais. Du moins, pas maintenant. Il arqua un sourcil et ricana à sa menace. Mon cul, ouais. « Que .. » Il posa sa main sur sa joue, sentant quelque chose y couler. Il lui avait craché dessus ? Ou bien c'était la douche ? Il fronçait encore plus ses sourcils, serrant sa mâchoire. Il regarda ses doigts, et y vit du sang. C'était donc bien cet écarteur de jambes ambulant qui lui avait craché dessus. Il ne fit pas attention au fait que ce soit du sang, ni même qu'il en coule dans l'eau, s'en foutant éperdument. Il donna juste un coup de poing à Eden, ainsi qu'un coup de genou dans le ventre. Il attrapa ses cheveux et rapprocha leurs visages, tirant dessus. « Crache moi encore une fois dessus et je te bute, compris ? »

MessageSujet: Re: we can drink until we die ; 4ever, we're fucking young.    Lun 24 Fév - 19:28

avatar
administrateur
polyvalent



Date d'inscription : 02/02/2014
Messages : 476
Avatar : Zelo (BAP)
Métier & Activité : Etudiant en droit et pute à temps partiel~
Situation amoureuse : Avec ma main




Voir le profil de l'utilisateur


lol ; drink drank drunk.

wales + eden.


Il n'y avait pas à dire. Eden crevait de douleur et même s'il essayait de le cacher, ses grimaces et ses yeux mouillés le trahissaient. Il détestait avoir l'air faible et pourtant, c'était l'image qu'il renvoyait à son ainé qui se jouait de lui et en profitait pour se moquer ouvertemment de son statut. Encore sous le choc à cause du coup, l'étudiant essayait de se rasseoir correctement et de tirer sur ses liens sans parvenir à se détacher. Il ne savait pas avec quoi il l'avait ligoté mais Wales avait bien serré son noeud...Sans penser aux conséquences de ses actes, Eden lui crachait dessus et regrettait vite son geste lorsque les coups se mirent à pleuvoir. Il n'y était attendu mais pas à ce que ce soit si fort, si douloureux. Des gémissements de douleur s'échappaient de ses lèvres alors qu'une larme coulait sur sa joue. Il ne voulait pas subir ça et pourtant il était trop tard pour y remédier. "Je t'en supplie Wales, laisses moi rentrer et je dirais rien...S'il te plait" Eden se rabaissait un peu plus face à son ancien ami mais il n'en pouvait plus. Il voulait que cela s'arrête, il voulait se lover dans les bras de Samuel pour se faire réconforter et se sentir en sécurité. "Vas-t-en..."

MessageSujet: Re: we can drink until we die ; 4ever, we're fucking young.    Lun 24 Fév - 19:43




Date d'inscription : 09/02/2014
Messages : 90
Avatar : oh sehun, a.k.a le maknae jamais content.
Situation amoureuse : célibatairolaphile.



Mon Image

Voir le profil de l'utilisateur


lol ; drink drank drunk.

wales + eden.


Wales lâcha un long soupir et leva ses yeux au ciel en l'écoutant. Il le suppliait, maintenant ? Elle était bonne, elle. Il lui tenait tête, l'énervait, lui crachait dessus il n'y a même pas deux minutes, et maintenant, il le suppliait ? Putain, mais ce môme était bipolaire ou bien ? L'agresseur pencha sa tête sur les deux côtés, faisant craquer sa nuque. Il croyait rêver, là. Il arquait un sourcil en l'entendant lui dire de s'en aller. Ah. Il le ferait presque culpabiliser. Seulement, l'alcool coulant dans ses veines, et l'énervement suite au crachat du cadet lui faisaient oublier quelconque peine, gêne, regret. Il n'en avait strictement rien à foutre. Qu'il appelle les flics, il n'était qu'une pute. Une pute violée, ce n'était, malheureusement pour la dite pute, pas crédible. Il n'en avait rien à branler. Il attrapa alors les jambes d'Eden, les rapprochant du torse de ce dernier, et les écarta. « T'aurais du dire ça dès le début. Un dernier mot, avant que j'y aille ? Quoique non, tu l'mérites pas. » Et il rentra brutalement en lui, sans conscience, aucune.

MessageSujet: Re: we can drink until we die ; 4ever, we're fucking young.    Lun 24 Fév - 20:29

avatar
administrateur
polyvalent



Date d'inscription : 02/02/2014
Messages : 476
Avatar : Zelo (BAP)
Métier & Activité : Etudiant en droit et pute à temps partiel~
Situation amoureuse : Avec ma main




Voir le profil de l'utilisateur


lol ; drink drank drunk.

wales + eden.


Plus qu'apeuré par la situation, Eden commençait à se rendre compte de ce qui allait lui arriver. Se faire violer, subir ça était la pire des choses qu'il pourrait ressentir. Lorsqu'il était consentant, le jeune prostitué avait déjà du mal à supporter ces nombreuses coucheries avec ses clients. Devoir écarter les cuisses et souffrir alors qu'il ne voulait pas serait réellement difficile. Non seulement il aurait mal car tout son corps était crispé mais en plus de cela, il se sentirait mal d'avoir cru Wales, de lui avoir fait confiance. Les yeux larmoyants, le blond se mettait à le supplier de partir pour ne pas avoir à subir ça et alors qu'il s'attendait à éventuellement le voir changer, Eden se mit à trembler lorsqu'il écartait ses cuisses. S'il le prenait comme ça, il creverait de mal, c'était certain. "Wales ! Non attends, pitié, ne fais pas ç..." Un gémissement plaintif lui échappait à nouveau en sentant son sexe le déchirer sans une once de compassion. De nouvelles larmes coulaient sur les joues rougies du prostitué qui avait réellement mal et qui ne le cachait pas. "Arrêtes...Arrêtes !" Il n'allait pas abandonner...Oh non. Le petit blond se remettait à se débattre, essayant de le destabiliser pour qu'il le lâche.

MessageSujet: Re: we can drink until we die ; 4ever, we're fucking young.    Lun 24 Fév - 22:04




Date d'inscription : 09/02/2014
Messages : 90
Avatar : oh sehun, a.k.a le maknae jamais content.
Situation amoureuse : célibatairolaphile.



Mon Image

Voir le profil de l'utilisateur


lol ; drink drank drunk.

wales + eden.


Il ignora royalement les dernières supplications du plus jeune, s'enfonçant en lui. Il ignora aussi les larmes ainsi que le gémissement d'Eden. Wales était trop énervé pour ne serait-ce que tenir compte du plaisir de l'autre. Là, il n'allait penser qu'à son propre plaisir. Il lâcha un grognement en sentant l'autre se débattre, et lui dire d'arrêter. Arrêter ? Mais il rêvait ou bien ? Il n'avait toujours pas compris ? Comme seule réponse, il donna un coup, tout aussi brutal que son "entrée en scène", de rein, et gifla l'autre. « Tu veux une préparation peut-être ? » Le coréen l'avait dit avec mépris et ironie. « T'aurais vraiment dur obéir Eden. » Même si il ne l'avouait pas, ou bien, tentait de ne pas y penser, il était contrarié d'aller jusqu'à violer un "ami", un gamin, même. Il était contrarié d'avoir tout foutu en l'air sous son énervement. Ouais, il s'en mordait légèrement les doigts.

MessageSujet: Re: we can drink until we die ; 4ever, we're fucking young.    Mar 25 Fév - 1:29

avatar
administrateur
polyvalent



Date d'inscription : 02/02/2014
Messages : 476
Avatar : Zelo (BAP)
Métier & Activité : Etudiant en droit et pute à temps partiel~
Situation amoureuse : Avec ma main




Voir le profil de l'utilisateur


lol ; drink drank drunk.

wales + eden.


Eden crevait de mal, c'était le cas de le dire. Oh, il avait l'habitude des clients violents et Samuel lui-même ne le ménageait pas mais dans ces moments là, il arrivait à se détendre et à prendre du plaisir. Dans le cas présent, le prostitué était bien trop crispé pour réussir à se détendre. C'était tout bonnement impossible pour lui et tout son corps en crevait de douleur tout autant que lui. Dans un dernier recours, le coréen essayait encore de se débattre sans grand succès jusqu'à ressentir un autre coup violent qui lui brûlait les reins. La douleur était atroce et pourtant il se mordait la lèvre jusqu'au sang pour ne pas pleurer plus. La gifle ne l'aidait pas à se calmer mais il ne pouvait que subir. En remarquant que rien n'y faisait, Eden eut alors une idée. Comme il ne pouvait pas fuir, rien ne l'empêchait d'essayer de ruiner la satisfaction de son ancien ami. Le sourire aux lèvres, Eden commençait alors à simuler un plaisir qui n'existait pas. "Hm...encore....Mason c'est bon...." Et oui, gémir le nom de Mason lui était venu à l'idée puisque Wales ne semblait pas l'apprécier.

MessageSujet: Re: we can drink until we die ; 4ever, we're fucking young.    Mar 25 Fév - 10:11




Date d'inscription : 09/02/2014
Messages : 90
Avatar : oh sehun, a.k.a le maknae jamais content.
Situation amoureuse : célibatairolaphile.



Mon Image

Voir le profil de l'utilisateur


lol ; drink drank drunk.

wales + eden.


Oh le malheureux. Je crois que c'est la dixième fois que je dis cela. Mais merde. Le malheureux. Gémir un autre nom qui, en plus, est celui de Mason .. Mais il voulait mourir ? Wales le fixait, un regard assez mécontent sur le visage. Il était sérieux ? Genre, vraiment ? Le coréen donna un second coup de reins, plus brutal. Il se laissait aller, refaisant plusieurs fois le même mouvement. Il l'énervait encore plus. Il tentait peut-être de le faire débander, ou bien le dégoûter ? Aucune idée. Là, Wales n'arrivait pas à déceler ce qu'avait le blond en tête. D'autant plus qu'il était difficile pour lui de se concentrer sur autre chose que son plaisir. Il lâchait quelques bruits, toujours en butant en Eden. Ses coups n'étaient pas précis, mais il s'en foutait. C'était du cul pour du cul, comme on dit. « Je peux savoir pourquoi .. tu gémis cette .. horreur ? » Il donna un coup plus puissant que les autres, en plantant ses ongles dans les cuisses d'Eden.

MessageSujet: Re: we can drink until we die ; 4ever, we're fucking young.    Mar 25 Fév - 20:52

avatar
administrateur
polyvalent



Date d'inscription : 02/02/2014
Messages : 476
Avatar : Zelo (BAP)
Métier & Activité : Etudiant en droit et pute à temps partiel~
Situation amoureuse : Avec ma main




Voir le profil de l'utilisateur


lol ; drink drank drunk.

wales + eden.


Le fait de gémir le prénom de Mason ne semblait définitivement pas plaire à Wales et c'était exactement ce que recherchait le plus jeune des deux. Bien qu'il ne prenne aucun plaisir, il se forçait à simuler rien que pour l'énerver, pour lui couper son plaisir. Comment pouvait-il en prendre dans de telles conditions d'ailleurs ? Eden ne le comprendrait jamais. Malheureusement ce qu'il cherchait à faire ne semblait pas fonctionner puisqu'il continuait à lui donner des coups de reins encore plus brusques que les précédents. Les dents serrées et le regard noir, Eden subissait sans pouvoir y échapper et se demandait combien de temps cela allait encore durer. Il n'en pouvait pas, la douleur était vive et la honte commençait à grandir elle aussi. "Pour t'faire chier. Y'en a d'autres que t'aimes pas ? J'pourrais aussi te cracher dessus encore une fois tiens" Chose dite...Chose faite. Eden venait de lui cracher au visage une seconde fois pour lui exprimer son plus profond dégout. Oh il pourrait y aller plus fort, dans tous les cas, il n'arriverait pas à lui faire plus de mal.

MessageSujet: Re: we can drink until we die ; 4ever, we're fucking young.    Sam 1 Mar - 10:26




Date d'inscription : 09/02/2014
Messages : 90
Avatar : oh sehun, a.k.a le maknae jamais content.
Situation amoureuse : célibatairolaphile.



Mon Image

Voir le profil de l'utilisateur


lol ; drink drank drunk.

wales + eden.


Eden était un lama, ou ça se passe comment ? Non parce que, enfin, même sans être un lama, il était extrêmement têtu ? Il ne comprenait pas, quand on lui disait de ne pas cracher sur les gens, on ne crache PAS sur les gens ? Ou bien, il devait lui foutre un énorme coup de reins, accompagné d'un coup de poing en pleine gueule ? Il le regardait, choqué, alors que son mollard dégueulasse atteignait sa joue. Il allait le défoncer. Dans tous les sens du terme. Wales était énervé. Il avait les boules - pas de mauvais jeu de mots. Il allait l'assainir de coup, quand une idée miracle pointa le bout de son nez. Il pencha la tête, et essuya sa joue contre sa propre épaule. Puis, avec un sourire mauvais, il lui envoya, lui aussi, un sacré mollard dans la gueule. Crachage party. « Tu veux vraiment crever, hein ? Sale pute. » Gentillesse, amour et passion, trois mots ... que Wales ne connaîtra jamais. Il baffa Eden - tel une gonzesse, oui. Et, juste après, il sortit de lui, pour y rentrer plus brutalement.

Je vous l'accorde amplement, Bang Wales était un gros porc. Ouais.

MessageSujet: Re: we can drink until we die ; 4ever, we're fucking young.    Sam 1 Mar - 12:30

avatar
administrateur
polyvalent



Date d'inscription : 02/02/2014
Messages : 476
Avatar : Zelo (BAP)
Métier & Activité : Etudiant en droit et pute à temps partiel~
Situation amoureuse : Avec ma main




Voir le profil de l'utilisateur


lol ; drink drank drunk.

wales + eden.


Décidément, Eden et Wales ne seraient plus JAMAIS des amis, c'était une chose dont le plus jeune était certain. Non seulement il s'était foutu de sa gueule en lui volant du fric mais en plus de cela il était en train de le violer...et de lui faire du mal par la même occasion, que ce soit par la force physique ou par ses mots crus. Eden commençait à ne plus supporter les insultes qui sortaient de sa bouche mais il n'avait d'autres choix que de les écouter puisqu'il ne pouvait pas fuir. Lorsqu'il lui cracha dessus à son tour, Eden du réellement faire un effort pour ne pas vomir. Pas qu'il se retenait pour lui, mais disons que se gerber dessus n'était pas très plaisant non plus. Les traits du visage aussi crispés que ses muscles, le prostitué étouffait un gémissement de douleur en sentant son nouveau coup. Quand tout ça allait se terminer ? Il devait forcément être tombé sur le seul violeur de la ville qui mettait du temps à jouir ? Superbe...Vraiment. "Bon tu jouis bordel !" C'était sorti tout seul mais ça le rendait dingue. Eden voulait rentrer chez lui se reposer et oublier cette soirée de merde le plus rapidement possible. Pour continuer à lui pourrir sa baise, il se remettait à gémir le nom de Mason, en exagérant vraiment ses exclamations de plaisir.

MessageSujet: Re: we can drink until we die ; 4ever, we're fucking young.    Lun 3 Mar - 10:31




Date d'inscription : 09/02/2014
Messages : 90
Avatar : oh sehun, a.k.a le maknae jamais content.
Situation amoureuse : célibatairolaphile.



Mon Image

Voir le profil de l'utilisateur


lol ; drink drank drunk.

wales + eden.


Demandé si gentiment, avec tellement d'amour et de compassion. Dommage. Wales voulait faire durer son plaisir, ainsi que la douleur d'Eden. Ce beau salaud. Il continua cependant de se mouver en lui, se laissant aller doucement. Il n'y avait personne à décevoir, si il venait trop tôt. Puis, de toute manière, en avait-il seulement quelque chose à foutre ? Venir maintenant, ou dans deux jours, ça ne changerait en rien ce qu'il fait. Et il l'énervait, à gémir le nom de Mason. A simuler, aussi. Il l'agaçait tellement, qu'il en grogna furtivement. Il devenait de plus en plus violent dans ses coups, ne prenant pas la peine de dire quoique ce soit. A quoi bon parler ? Eden n'était pas complètement con, et il devait avoir compris ce que pensait Wales vis-à-vis de ses bruits exagérés. Cependant, à cause de ses foutus bruits, il peinait à prendre son pied. Il le prenait, certes, mais pas autant que si il fermait sa putain de grande gueule. « Tu vas arrêter, oui ? »

MessageSujet: Re: we can drink until we die ; 4ever, we're fucking young.    Mar 4 Mar - 20:39

avatar
administrateur
polyvalent



Date d'inscription : 02/02/2014
Messages : 476
Avatar : Zelo (BAP)
Métier & Activité : Etudiant en droit et pute à temps partiel~
Situation amoureuse : Avec ma main




Voir le profil de l'utilisateur


lol ; drink drank drunk.

wales + eden.


Quel enculé...Ce type était purement et simplement le plus gros batard que la terre ait jamais connu. Eden le haissait de tout son être et pourtant, cela ne semblait pas l'aider à ressentir moins de douleur. Wales lui faisait mal. Pour commencer, il se montrait violent et ensuite de cela, il n'utilisait même pas de lubrifiant. Autant dire que les fesses d'Eden prenaient cher ce soir...Et il détestait ça. A cause de lui, il savait que la douleur perdurerait plusieurs jours, que cela l'empêcherait de travailler convenablement. Simuler comme il le faisait n'avait pas l'effet escompté puisque le plus vieux ne semblait toujours pas prêt à le laisser tranquille. Au contraire, il prenait plus de temps que prévu et rendait ses mouvements plus secs, plus violents. Eden crevait de mal, il n'en pouvait plus et il n'avait pas d'autres choix que de subir. En remarquant que sa technique ne fonctionnait pas, le plus jeune fit exprès de contracter ses muscles pour augmenter le plaisir de son vis à vis intentionnellement. Certes la douleur était bien présente, mais au moins ça aurait le mérite de raccourcir leurs ébats. Il s'arrêtait également de simuler en s'imaginant que cela pourrait aider, mais il ne pouvait pas s'empêcher de lui lancer des éclairs.

MessageSujet: Re: we can drink until we die ; 4ever, we're fucking young.    

Contenu sponsorisé







 

we can drink until we die ; 4ever, we're fucking young.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Les interviews de Rory
» Henry Purcell (1659-1695)
» Parlons AC-DC!
» Jimmy Raney & Slim Slaughter - You Drink Too Much Booze .
» Jimmy Raney

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-